September 13, 2022

Two Point Campus

Le fier successeur de Two Point Hospital ! Mon test

Informations sur le jeu

Two Point Campus est sorti le 9 août 2022, il a été développé par Two Point Studios et édité par SEGA.

Ce jeu de simulation nous met dans les bottes d'un directeur de campus universitaire devant relever moultes défis au sein de 12 écoles aux formations et enjeux différents.

Temps de jeu au moment du test : 73 heures (PC - Steam)

Une licence absolument excellente

Après Two Point Hospital que j'avais trouvé incroyablement drôle, j'ai foncé les yeux fermés sur ce nouveau jeu de la licence.

On y retrouve les ingrédients qui ont fait la réussite du premier jeu : l'humour anglais et l'animation loufoque de la voix-off, les personnages aux noms délirants et des situations absolument improbables typiques de l'univers Two Point. Forcément, ce jeu repart déjà gagnant !

Parmi les formations possibles que l'on peut proposer à nos étudiants, on retrouve des cursus pas communs comme l'espionnage, la sorcellerie, la chevalerie, et même les étudiants en gastronomie cuisinent dans des casseroles géantes. Tout comme l'intitulé de ces formations, les salles de cours regorgent d'objets originaux comme tout qui sont un plaisir à découvrir au fil des niveaux.

Les élèves de Poule-de-Lard (oui, c'est le nom de l'école)
Les niveaux et mécaniques

Ce sont en tout 12 campus uniques, des niveaux, qu'il va falloir terminer en remplissant des défis de plus en plus compliqués, permettant alors d'acquérir des étoiles et d'accéder aux niveaux suivants.

L'objectif est alors de faire croitre le nombre d'étudiants, de former ses enseignants, recruter assez de concierges pour nettoyer les bêtises des élèves, placer des assistants à des stands de snacks et enfin... Rendre tout ce petit monde heureux. Le principe marche très bien, et la prise en main est franchement simple pour un jeu de gestion/simulation.

La première partie de mon temps de jeu est passée très facilement, mais rapidement on a tendance à perdre goût de la création de salles ou de bâtiments car on tourne vite en rond sur les possibilités. On tombe sur les mêmes objets et décorations, alors on finit par placer des bâtiments entiers de salles dupliquées, bref : le plaisir de créer des espaces sympas s'efface au fil des heures.

Heureusement, certains niveaux apportent du mouvement avec le changement du mode de revenus en passant par exemple des frais de scolarité habituels, au niveau de bonheur des étudiants ou leur capacité d'apprentissage des cours. Cela dynamise le jeu sur la fin, et heureusement !

Pour les chasseurs de succès Steam, il est très facile de les obtenir en remplissant tous les défis du jeu jusqu'à la 36ème étoile.

Comparaison avec Two Point Hospital

Forcément, Two Point Campus n'échappera pas à une petite comparaison avec le premier jeu de de la série, qui avait été une super surprise à sa sortie.

J'ai beaucoup apprécié la fraîcheur d'un nouveau concept dans le même univers que Two Point Hospital, les meilleures mécaniques ont été gardées et l'humour est fidèle !

Un point de comparaison important selon moi : la difficulté. Tandis que dans TPH, on a pu faire face à de la gestion de crises (financières, de ressources humaines, des patients qui succombaient de leur maladie...), ici ce n'est vraiment pas le cas et ça rend le jeu bien plus facile. Sur ce point, c'est pour le meilleur ou pour le pire selon les joueurs...

Les architectes trouvent des reliques permettant de gagner un peu d'argent supplémentaire
Avis global sur Two Point Campus - 8/10

J'y suis allée à l'aveugle en faisant confiance à Two Point Hospital qui avait été un coup de cœur à l'époque, et je n'ai pas été déçue ! Le renouvellement vers ce nouveau gameplay de gestion de campus est vraiment bien passé, et malgré un ennui qui s'est fait ressentir parce que j'ai forcé pour finir tous les niveaux, j'ai encore une fois été conquise par l'originalité de l'univers Two Point.

Je suis plutôt curieuse de voir s'ils sortiront des DLC pour cet opus dans le futur, et à ce moment-là je me ferai une joie d'y rejouer !

Publié par Lou Attal
Passionnée de jeux vidéo, de lecture, et d'organisation. Niveau 25.

Lire aussi...

Accueil du blog